La sécheresse oculaire se produit lorsqu’il y a une altération de la surface cornéenne et conjonctivale à cause de la mauvaise qualité des larmes. Ce syndrome peut provoquer des malaises ou des blessures oculaires.

La larme possède une composition spécifique, avec trois couches : la lipidique, la mucinique et l’aqueuse. Celles-ci sont responsables de maintenir l’équilibre pour que la couche lacrymale soit toujours en bon état et puisse réaliser ses fonctions, qui sont, entre d’autres, nourrir la cornée et la garder humide.

Causes

La glande lacrymale est responsable de la ségrégation de la larme. Lorsque celle-ci ne produit pas la quantité suffisante ou est de mauvaise qualité, c’est dû à différentes causes:

  • L’âge
  • Les changements hormonaux chez les femmes
  • Les facteurs environnementaux
  • L’utilisation prolongée de lentilles de contact
  • Chirurgies oculaires précédentes
  • Dues à un effet secondaire causé par d’autres maladies
  • Après avoir effectué des tâches pendant trop de temps (ordinateur, lecture…)

Symptômes

Les principaux symptômes de souffrir ce syndrome sont:

  • Irritation oculaire
  • Yeux rouges
  • Démangeaisons
  • Sensation d’avoir un corps étrange
  • Fatigue oculaire
  • Excès de larmes
  • Sensibilité à la lumière
  • Douleur occasionnelle

Traitement

Généralement le traitement se réalise par des substituts, c’est-à-dire avec des larmes artificielles ou d’autres lubrifiants. À maintes reprises, il n’est pas du tout efficace et c’est alors quand on utilise d’autres types de traitements, tels que la chirurgie par l’occlusion des points lacrymaux. Cette intervention est effectuée au travers d’un bouchon lacrymal, qui est inséré dans les canaux lacrymaux pour préserver les larmes naturelles du patient. De cette façon, on peut diminuer les symptômes dus à la sécheresse oculaire.

La sécheresse oculaire se manifeste fréquemment après une autre chirurgie, telles que la chirurgie de la cataracte ou la chirurgie réfractive.

Moyens de prévention

Il est recommandé de faire des examens périodiques chez l’ophtalmologue pour contrôler la quantité de larme que produit l’œil. Les conséquences de subir sécheresse oculaire peuvent être graves, causant une possible kératite, cicatrices, perte de la vision et même des ulcères cornéennes.

Il n’existe pas une méthode efficace pour éviter l’apparition de la sécheresse oculaire mais certaines mesures peuvent être prises en compte et peuvent être utiles afin d’éviter cette sécheresse provoquée par des causes environnementales:

  • Éviter tout contact avec les courants d’air favorisant l’évaporation des larmes (ventilateurs, conduire avec les fenêtres ouvertes, etc.)
  • Être prudent avec la pollution environnementale, en particulier les jours de vent et surtout dans des endroits avec des petites particules telles que la plage ou la campagne. Évitez les zones avec de la fumée de tabac.
  • Essayez de forcer le clignotement pendant la journée (surtout si on l’utilise beaucoup l’ordinateur) et nettoyer les glandes lacrymales à l’aide d’une serviette.

 

Contacto VallmedicVision

Av. Nacions Unides, 17
AD 700 Escaldes-Engordany
+376 88 55 44

Av. Picasso, 57
07014 Palma de Mallorca
+34 971 220 666

Passeig Vilanova, 94
08870 Sitges, Barcelona
+34 93 625 2440

Copyright por Vallmedic 2018. Todos los derechos reservados.